odefine(PART.71,PAYU.39.M) AVirtualSpaceTimeTravelMachine : Lumiere Virtuelle, Lumiere Paradoxale

Lumière Virtuelle, Lumière Paradoxale






Jean-François COLONNA
www.lactamme.polytechnique.fr
jean-francois.colonna@polytechnique.edu
CMAP (Centre de Mathématiques APpliquées) UMR CNRS 7641, Ecole Polytechnique, CNRS, 91128 Palaiseau Cedex, France
france telecom, France Telecom R&D

[Site Map, Help and Search [Plan du Site, Aide et Recherche]]
[The Y2K bug [Le bug de l'an 2000]]
[Croyez-vous que les Nombres Réels existent dans un ordinateur et que les calculs flottants sont sûrs ?]
[N'oubliez pas de visiter Une Machine Virtuelle à Explorer l'Espace-Temps où vous trouverez plus de 5400 images à la frontière de l'Art et de la Science]
(Site WWW CMAP28 : cette page a été créée le 28/10/1998 et mise à jour le 28/01/2014 15:11:00 -CET-)



(publié dans le catalogue de l'exposition l'Art et la Lumière, Mairie du douzième arrondissement de Paris, printemps 1998)


Mots-Clefs : Anaglyphes, Art et Science, Autostéréogrammes, Chaos Déterministe, Création Artistique, Entrelacs, Erreurs d'arrondi, Expérimentation Virtuelle, Génie Logiciel, Géométrie Fractale, Infographie, Mathématiques, Mécanique Céleste, Mécanique Quantique, Physique, Sensibilité aux Erreurs d'Arrondi, Simulation Numérique, Stéréogrammes, Synthèse de Phénomènes Naturels, Synthèse de Texture, Visualisation Scientifique, Voyage Virtuel dans l'Espace-Temps.



Les techniques de la synthèse d'image permettent de calculer à l'aide de systèmes informatiques des vues de scènes qui n'existent que dans la mémoire de nos ordinateurs. La lumière qui éclaire ces objets n'a donc qu'une existence virtuelle. Les applications artistiques en sont bien connues du grand public grâce, en particulier, aux productions cinématographiques à grand spectacle. Mais aussi, cette lumière virtuelle peut être souvent qualifiée de paradoxale. En effet, les applications scientifiques de la synthèse d'image, moins connues, permettent de visualiser des objets éloignés des choses de la vie courante : qu'ils soient abstraits (des structures mathématiques...), sans image (une température...) ou encore interdit de représentation (une particule élémentaire...), la lumière virtuelle permet malgré tout (et paradoxalement) de les éclairer et de les offrir à notre regard étendant ainsi à l'infini le champ de nos expériences.


Copyright (c) Jean-François Colonna, 1998-2014.
Copyright (c) France Telecom R&D and CMAP (Centre de Mathématiques APpliquées) UMR CNRS 7641 / Ecole Polytechnique, 1998-2014.