click to view the MPEG movie (cliquez pour voir le film MPEG)

The journey of an Earth-like planet (green) in the Solar System -point of view of the virtual planet- [Le voyage d'une planète virtuelle identique à la Terre (verte) dans le système solaire -point de vue de la planète virtuelle-].




A virtual Earth-like planet (green) is added to the actual Solar System. Each frame of this animation corresponds to a particular trajectory -with a duration of 498 terrestrial years- of this planet when moved from beyond Pluto -bottom left- to the Sun -top right- and 16.pi rotated (see figure "Le voyage d'une planète virtuelle identique à la Terre (verte) dans le système solaire -point de vue héliocentrique-"). For each of these trajectories, the 11-body system is visualized with the virtual planet at the origin of coordinates.

The relative trajectories look non periodical and even chaotic. It is worth noting that the same phenomenon can be observed with with pure uniform circular motions.

See some interesting Virtual planet points of view -on the right-hand side- (with the related Heliocentric points of view -on the left-hand side-) from this interpolation :

Le système solaire avec une planète virtuelle verte -point de vue de la planète virtuelle- Le système solaire avec une planète virtuelle verte -point de vue de la planète virtuelle- Le système solaire avec une planète virtuelle verte -point de vue de la planète virtuelle- Le système solaire avec une planète virtuelle verte -point de vue de la planète virtuelle- Le système solaire avec une planète virtuelle verte -point de vue de la planète virtuelle-


What kind of science -astronomy in particular- could be developped in a such non regular context ?




Du Géocentrisme revisité au Chaos virtuel:

A condition de fournir les bonnes conditions initiales (coordonnées et vitesses tridimensionnelles) la Mécanique de Newton permet de calculer avec une bonne précision et sur une durée suffisamment longue la trajectoire des planètes du système solaire ainsi que le montre l'image située en haut et à droite. Si, lors de la visualisation, l'origine des coordonnées est attachée non pas au Soleil mais à la Terre (qui devient ainsi fixe) alors réapparait la vision ptolémaïque précopernicienne.

Cette possibilité va nous permettre de montrer comment serait observé le système solaire si la trajectoire de la Terre était très différente. Pour ce faire, grâce en particulier à la troisième loi de Képler, il est possible d'introduire de façon réaliste une planète virtuelle P orbitant dans un plan différent de l'écliptique. En attachant l'origine des coordonnées à la planète P, l'image obtenue montre ce que verraient ses habitants (ce processus est ici présenté avec quinze orientations différentes). Nous voyons alors que seul le Soleil possède une trajectoire apparente simple (une ellipse jaune) alors que les autres planètes semblent se déplacer de façon quasiment chaotique (en particulier Uranus, Neptune et Pluton de couleurs respectives cyan et gris). Mais il s'agit-là uniquement d'une "illusion", un problème de mouvement relatif : nous observons des corps en rotation autour du Soleil alors que nous-même, sur P, le sommes aussi. Ce chaos est donc virtuel.

Mais alors n'y aurait-il pas d'autres systèmes qui nous sembleraient eux-aussi chaotiques tout simplement parce que nous ne serions pas au bon endroit pour les observer ? Enfin, si notre Terre avait été l'une de ces planètes P, qu'auraient conclu Aristarque de Samos, Hypatie d'Alexandrie, Képler, Copernic,... et que seraient aujourd'hui notre Science et nos religions ?


(Site WWW CMAP28 : cette page a été créée le 10/14/2017 et mise à jour le 09/02/2020 10:16:14 -CET-)



[See all related pictures (including this one) [Voir toutes les images associées (incluant celle-ci)]]

[Go back to AVirtualSpaceTimeTravelMachine [Retour à AVirtualSpaceTimeTravelMachine]]
[The Y2K bug [Le bug de l'an 2000]]

[Site Map, Help and Search [Plan du Site, Aide et Recherche]]
[Mail [Courrier]]
[About Pictures and Animations [A Propos des Images et des Animations]]


Copyright (c) Jean-François Colonna, 2017-2020.
Copyright (c) CMAP (Centre de Mathématiques APpliquées) UMR CNRS 7641 / Ecole Polytechnique, 2017-2020.