Pourquoi avons-nous Besoin des Nombres Réels
pour Faire de la Physique ?






Jean-François COLONNA
[Contact me]

www.lactamme.polytechnique.fr

CMAP (Centre de Mathématiques APpliquées) UMR CNRS 7641, École polytechnique, Institut Polytechnique de Paris, CNRS, France
france telecom, France Telecom R&D

[Site Map, Help and Search [Plan du Site, Aide et Recherche]]
[The Y2K Bug [Le bug de l'an 2000]]
[Real Numbers don't exist in Computers and Floating Point Computations aren't safe. [Les Nombres Réels n'existent dans les Ordinateurs et les Calculs Flottants ne sont pas sûrs.]]
[N'oubliez pas de visiter Une Machine Virtuelle à Explorer l'Espace-Temps et au-delà où vous trouverez plusieurs milliers d'images et d'animations à la frontière de l'Art et de la Science]
(Site WWW CMAP28 : cette page a été créée le 12/15/1997 et mise à jour le 03/06/2024 14:24:28 -CEST-)



[in english/en anglais]


Résumé : Les mesures en physique sont approximatives, aux échelles microscopiques notre univers semble quantifié, alors à quoi sert la précision infinie que nous offrent les Nombres Réels ? De plus, et en toute généralité, ils ne sont pas représentables dans nos ordinateurs. Oublier cela peut conduire à des problèmes insurmontables.


Mots-Clefs : Real Numbers.



Plan de ce document :





Au cas où l'infini (les infinis...) n'existerait pas dans l'Univers, ne pourrait-on alors pas se passer des Nombres Réels en physique mathématique (notons qu'évidemment cette question est posée sans oublier, par exemple, l'irrationnalité de la racine carrée de 2, mais il ne s'agit pas ici de faire des mathématiques, mais de la physique, et dans cette discipline qu'est la racine carrée de 2...) ? Une nouvelle arithmétique (de "nouveaux" nombres et de nouvelles opérations élémentaires -afin, par exemple, d'évaluer le 'd(A,C)=d(A,B)+d(B,C)' évoqué en introduction-) adaptée à la physique n'est-elle pas à imaginer ?


Copyright © Jean-François COLONNA, 1997-2024.
Copyright © France Telecom R&D and CMAP (Centre de Mathématiques APpliquées) UMR CNRS 7641 / École polytechnique, Institut Polytechnique de Paris, 1997-2024.